Cheikh Mohamed Saleh al-Uthaimine (rahimahullah),

Publié le par abouabdillah al tounsi

SON NOM ET SA GENEOLOGIE

Abou 'Abdillah Mouhammad Ibn Sâlih ibn Mouhammad Al-'Othaymîne al Wahaybi at-Tamimi


SA NAISSANCE

Il est né dans la ville de 'Ounayza le 27 du mois du Ramadhan béni de l'année 1347 H (1926).


SON APPRENTISSAGE

Il a apprit et étudié le Saint Coran de son grand-père maternel, le cheikh 'Abdour-Rahmane ibn Souleyman آl Dâmigh -qu'Allah lui fasse miséricorde-. Ensuite il est parti à la recherche de la science, a apprit l'art de l'écriture et du calcul et d'autres matières.

Il étudia chez Mouhammad ibn 'Abdil'Aziz al Moutawoui' le résumé de al 'Aqidah al Wassitiya du Cheikh 'Abdour-Rahmane as-Sa'di, et Minahij as-Salikin dans le Fiqh toujours du cheikh as-Sa'di et al Ajroumiyah et al alfiya.

Il a étudié chez cheikh 'Abdour-Rahmane ibn 'Ali ibn 'Aoudan la science de l'héritage et le Fiqh.

Il apprit avec Cheikh 'Abdour-Rahmane ibn Naçir as-Sa'di, celui qui est considéré comme son premier professeur, il apprit de lui le Tawhid, le Tafsir, le Hadith, le Fiqh, les bases du Fiqh, la science de l'héritage, les sciences du Hadith, la grammaire et la conjugaison.

Il a étudié chez le cheikh 'Abdoul'Aziz ibn 'Abdillah ibn Bâz -qu'Allah lui fasse miséricorde-, en commençant par Sahih al Boukhari, ainsi que quelques ouvrages de cheikh al Islam ibn Taymiya ainsi que quelques livres de Fiqh. Cheikh al 'Outhaymine a dit : « J'ai pris beaucoup de cheikh 'Abdoul'Aziz ibn Bâz dans le domaine du Hadith, ainsi que dans le domaine des bonnes mœurs et du comportement (Akhlaq) et il était accessible aux gens ».

En 1371h il a pris place pour enseigner à la mosquée et lorsque les instituts scientifiques de Riyad ont ouvert en l'an 1372H, il s'y est inscrit. Le cheikh a dit : « Je suis entré à l'institut scientifique en deuxième année après avoir demandé conseil à cheikh 'Ali as-Sâlihi et après avoir reçu l'autorisation de cheikh 'Abdour-Rahmane as-Sa'di -qu'Allah lui fasse miséricorde-. L'institut à cette époque se divisait en deux, particulier et général, et moi j'étais dans le groupe particulier.

Et il y avait aussi à cette époque la possibilité de « sauter une classe » c'est à dire qu'on étudiait les cours de l'année suivante pendant les vacances, ensuite on passait les examens à la rentrée, et si on y parvenait, on accédait à l'année suivante, et c'est comme cela que j'ai pu gagner des années ».

Parmi ses professeurs -en plus de ceux qu'on a cité précédemment- il y a le Mouhammad Amine ach-Chanqiti.


SON ENSEIGNEMENT

Après deux années, il en est sorti et a été nommé professeur à l'institut scientifique de 'Ounayza tout en continuant d'étudier par correspondance à la faculté de Chari'a ainsi que l'apprentissage de la science auprès de cheikh 'Abdour-Rahmane as-Sa'di.

Lorsque son Cheikh 'Abdour-Rahmane as-Sa'di -qu'Allah lui fasse miséricorde- est mort on lui confia l'Imamat général de 'Ounayza, ainsi que l'enseignement dans la bibliothèque Nationale de 'Ounayza. Ensuite, il est partit enseigner à la faculté de Chari'a et Oussoul ad-Dine, annexe de l'université islamique Mouhammad ibn Sa'oud à Qassim, tout en étant membre du conseil des grands savants du Royaume d'Arabie Saoudite.

Ensuite il a délivré des cours dans la sainte mosquée de la Mecque pendant plus de 35 ans. Il avait une place permanente au deuxième étage de la mosquée sacrée à la barrière de l'Ajyad.

Son dernier cours publique a été délivré une nuit avant la célébration de 'Aîd al Fitr. Pendant ce cours, il a parlé des méthodes et règles relatives au paiement de Zakat al Fitr. Il a aussi répondu à des questions sur d'autres sujets.


PARMI SES OUVRAGES

Il -qu'Allah Le Très Haut lui fasse miséricorde- est l'auteur de plus de 40 ouvrages. Il ne commença à écrire qu'à partir de l'an 1382H (1962) avec comme premier livre le résumé de al 'Aquida al Hammaouiyah.

- Les sciences du Hadith
- Al Oussoul fi 'Ilm al Oussoul
- Al ghoussl wa salat
- La mécréance de celui qui délaisse la prière
- L'immolation de la bête
- La 'Oumra et le Hajj
- Fara-id (science de l'héritage)
- Loum'at al I'tiqad
- Le commentaire de la 'Aquida al Wasitiyah
- La Profession de Foi des Gens de la Sunna et du Consensus
- La purification du malade
- L'horaire des prières
- Soujoud as-Sahou fi Salat
- L'obligation de la zakat sur les bijoux
- Tafsir Ayat al Qoursi
- Fatawa pour les femmes
- Conseil à celui qui prêche à Allah
- Majmou' fatawa - La divergence entre les savants, ses causes et notre position dessus
- Les fondements du Tafsir
- Des questions importantes
- Les règles concernant le mort et son lavage
- Les fondements du Fiqh
- Les règles de la diminution de la prière pour le voyageur
- Tafsir des versets concernant les règles religieuses
- Le commentaire de 'Oumdatoul Ahkam
- Les cours et les Fatawas donnés dans la mosquée sacrée à Makkah
- Toutes les formes d'intérêt
- Aperçu sur la croyance islamique
- Réponses aux questions concernant la vente et l'achat de l'or
- La sagesse dans l'envoi des messagers
- Le commentaire des fondements de la foi
- Le mariage
- 52 questions concernant les règles des menstrues dans la prière, le jeûne, le pèlerinage et la 'Oumra
- A la lumière du Coran et de la sunna authentique
- 60 interrogations sur les menstrues
- Questions & Réponses concernant la prière des 2 fêtes
- Epître sur le hijab
- Les grands signes avant le jour du jugement


SA MALADIE DE MORT

Cheikh al 'Outhaymine a été admis dans l'hôpital spécialisé du Roi Faissal de Jeddah où il recevait un traitement depuis ses 12 derniers jours.

Il a été traité par une équipe de spécialistes… Il a été mis sous équipement respiratoire huit jours à l'unité de soins intensifs.

Quand il a été admis à l'hôpital, il a été mis sur la liste de ceux à qui il ne sera pas pratiqué de réanimation cardiaque. De plus, il était trop en retard dans le traitement lorsqu'il est venu. La maladie s'était étendue dans son rein, son colon et l'un de ses poumons.

Il a été dit qu'il a souffert ses derniers jours de douleurs sévères à la suite de quoi il ne pouvait plus parler. Il a aussi été rapporté qu'il a refusé de prendre le traitement chimique.

Il avait été aux Etats-Unis pour son traitement et après son retour, il a continué à recevoir des soins médicaux.


SA MORT (74 ans)

Il est mort après la prière du 'Asr le 15 Chawal 1421H, à l'hôpital spécialisé du Roi fayssal à Djeddah.


LA PRIERE MORTUAIRE SUR LUI

Plus de 500 000 personnes ont participées à la Janaza du cheikh Mouhammad ibn Salih al 'Outhaymine, à Makkah. Approximativement 1650 agents de la sécurité avaient été déployés à la grande mosquée et autour du cimetière al Adil à Makkah pour surveiller la grande foule.


tiré de: www.ibnothaimeen.com
Equipe alminhadj.com

Voici un lien pour écouter la Biographie de Cheikh Othaymine en audio réalisé  par le frere Hassan Abou Asma

source :

http://dhikr-allah.com/cours.php?theme=Divers&enseignant=Hassan%20abu%20Asma&page=1

 

Publié dans Les Gens de Sciences

Commenter cet article