Etudier auprès des Maîtres Asha’arites

Publié le par abou abdillah al tounsi

Etudier auprès des Maîtres Asha’arites

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh)l

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Enregistrer au format PDF

Question :

Nous sommes des étudiants ; nous étudions auprès d’enseignants qui nous apprennent le dogme de la foi « Acha’arite ». Ils expliquent « la main d’Allâh le Très Haut » par sa puissance ou son bienfait. Le terme « Istawâ » [s’installer] est remplacé par « Istilâ » [occupation] etc. Qu’en est-il d’étudier auprès de ces enseignants ?

Réponse :

Ceux qui expliquent le Qor’ân de cette façon commettent une erreur. Peu importe qu’on les appelle « Acha’arite » ou leur donne un autre nom. Il n’y a pas de doute sur le fait qu’ils ont dévié de la voie des ancêtres pieux. Ceux-ci n’avaient pas prononcé une seule lettre allant dans le sens de cette interprétation.

Qu’ils nous apportent une seule lettre provenant du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam), de Abû Bakr, de ’Oumar, de ’Outhmân ou de ’Alî indiquant qu’ils avaient expliqué « main » « visage » par récompense ou qu’ils avaient interprété « amour » par octroi ou privation de récompense. Qu’ils nous apportent une seule lettre provenant de ceux-là et indiquant qu’ils avaient interprété ces versets comme ils l’ont fait. S’ils ne peuvent pas nous l’apporter on doit leur dire ceci : ou bien les anciens pieux, avec à leur tête le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam), l’imâm des pieux, connaissaient la signification de cette importante foi ou bien ils l’ignoraient et dissimulaient la réalité.

Or l’un et l’autre cas ne peut pas être attribué au Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) ni à l’un de ses califes bien guidés ni à l’un de ses Compagnons bien agréés. Si cela n’est pas possible à leur égard, il serait alors obligatoire de suivre leurs voies. Le conseil que je donne à ces gens là est qu’ils doivent Craindre Allâh - ’Azza wa Djal - et laisser de côté l’opinion d’untel et untel et de retourner au livre d’Allâh, à la Sounnah du Messager d’Allâh et à celle des Califes bien guidés et savoir qu’ils ont une référence qui les ramène à Allâh - Ta’âla. Ils ne peuvent pas avoir une preuve pour soutenir ce que dit Un tel et Un tel. Au nom d’Allâh, ils ne leur serviront à rien. En effet, Allâh - Ta’âla - dit :

« Et le jour où Il les appellera et qu’Il dira : « Que répondiez- vous aux Messagers ? »

 

 [1]

Il n’a pas dit : « Le jour où il les appellera et leur dira : qu’avez-vous répondu à Un tel et Un tel ». Il est vrai qu’Allâh Ta’âla dit dans Son Livre incommensurable :

« Dis : Croyez donc en Allâh, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés . »

 

 [2]

Il donne ainsi l’ordre de croire au Messager et de le suivre.

S’il en est ainsi, est-il possible qu’un homme croyant vraiment en Allâh et en son Messager se détourne de la Sounnah de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) en ne le suivant pas dans la manière dont il envisageait la foi en son Maître et en manipulant la description qu’Allâh a fait de Lui-même dans Son livre, et la description que Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) a fait de lui à cause de simples suppositions attribuées à une prétendue rationalité.

Je leur conseille de retourner à Allâh - ’Azza wa Djal - et de laisser toute opinion pour ne retenir que la parole d’Allâh et celle de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam). S’ils meurent en cet état, ils seront heureux. Autrement, ils encourent un grand danger et leurs maîtres [à penser] ne leur serviront à rien. À ce propos, Allâh - Ta’âla - dit :

« (Rappelle- toi) le jour où chaque âme viendra, plaidant pour elle-même, et chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu’ elle aura œuvré sans qu’ ils subissent la moindre injustice. »

 

 [3]

Je répète le conseille que je prodigue à tout croyant. Il s’agit de se référer au livre d’Allâh et à la Sounnah de son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) en matière de croyances relatives à son Maître que l’on adore et aux Califes bien guidés qui ont succédé au Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam), et à la conduite des imams des Musulmans qui ont guidés les hommes à la lumière et la voie indiquée par Allâh et Son Messager, sans se référer à la raison qui produit des suppositions sans rapport avec la vérité en ce qui concerne Allâh - Ta’âla - ses noms et attributs.

SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah a porté une parole de vérité, lorsqu ’il s’est adressé aux gens de la rhétorique en disant : « Ils comprennent bien, mais il n’ont pas de science ; Ils sont intelligents, mais dépourvus de pureté morale ».

L’on doit approfondir ses connaissances en matière de connaissances tiré du livre d’Allâh et de la Sounnah de Son Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam).

Je demande à Allâh de nous faire mourir tous dans la foi et de nous permettre de Le concentrer dans un état qu’Il agrée de nous. Il est Omnipotent. Louange à Allâh, le Maître de l’univers. Puisse Allâh bénir et saluer notre prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

Chers étudiants, je vous invite à appeler vos frères à ce que vous venez d’entendre. En effet, il constitue au nom d’Allâh la stricte vérité. Quiconque découvre la vérité en dehors de ce qui vient d’être dit, nous sommes prêts à l’accepter et à nous y cramponner. [4]

Notes

[1] Coran, 28/65

[2] Coran, 7/158

[3] Coran, 16/111

[4] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.226

Publié dans Sectes et Groupes

Commenter cet article