Le sacrifice pour autre qu’Allah (cheikh otheimine)

Publié le par abou abdillah al tounsi

Q : Quelle est la position de l'islam concernant le sacrifice offert à autre qu'Allah ?  

 

R : Nous avons montré en différentes occasions que l'unicité du culte (Tawhîd ul-'Ibâda) consiste à vouer l'adoration à Allah, gloire et pureté à Lui, Seul, et que personne n'a le droit d'adresser quelque adoration que ce soit à autre qu'Allah le Très-Haut. Comme chacun sait, le sacrifice est un acte d'adoration, que l'individu effectue pour se rapprocher de son Seigneur, comme Allah l'a ordonné et l'a mentionné dans Sa parole :

 


 

 

« Accomplis la prière pour ton Seigneur et sacrifie. »1

 


En outre, tout acte par lequel on souhaite se rapprocher [d'Allah ou d'autre que Lui] constitue une adoration. Si l'individu venait à immoler une bête pour autre qu'Allah pour s'en rapprocher, pour manifester la grandeur [de cette idole] et son humilité envers elle, comme on cherche à se rapprocher d'Allah, et on le vénère, il deviendrait de ce fait associateur (Mushrik). Et s'il est associateur, Allah a démontré qu'Il lui interdirait l'entrée du Paradis et qu'il n'aurait pour demeure que l'Enfer.


Nous disons donc que ce que font les uns comme sacrifices sur les tombeaux des soi-disant gens pieux constitue une association majeure qui fait sortir de l'islam. Le conseil que nous donnons donc à ces gens-là, c'est de se repentir à Allah de ce qu'ils ont commis. S'ils se repentent à Allah en offrant leurs sacrifices à Allah Seul, comme ils le font pour la prière et le jeûne en les vouant exclusivement à Allah, Allah pardonnera certainement leurs fautes précédentes, car Il dit :

 


 

 

« Dis à ceux qui ne croient pas que, s'ils cessent, on leur pardonnera ce qui s'est passé. »2

 


Allah le Très-Haut leur donnera même davantage en changeant leurs méfaits en bonnes œuvres, car Allah a dit :

 

 


 

 

« Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf de bon droit ; qui ne commettent pas de fornication car quiconque fait cela encourra une punition * Et le châtiment lui sera doublé, au jour de la Résurrection et il y demeurera éternellement couvert d'ignominie * sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »3


Je répète encore une fois : mon conseil à ceux qui vénèrent les tombeaux en leur offrant des sacrifices est qu'ils se repentent à Allah de cet acte ignoble, qu'ils reviennent à Lui, et qu'ils Lui vouent un culte exclusif. En contrepartie, Allah accueillera leur repentir, car Allah se réjouit du repentir de ceux qui reviennent à Lui.


  • Fatwa de cheikh Otheimine tirée de son recueil de fatwas

  • Page 220, 221.

____________________________________

1 L'Abondance, v. 2.

2 Le Butin, v. 38.

3 Le Discernement, v. 68-70.

Publié dans Tawhid (Unicité)

Commenter cet article