La science autour de la femme

Publié le par abouabdillah al tounsi

  Le prêche pour la femme est-il obligatoire ?


Al-Imâm SHeikh ’Abdel-’Azîz Ibn ’Abdullâh Ibn BâZ (rahimahullâh) 


BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


Question : 

Quel est votre point de vue sur la femme et le prêche [Da’wah] pour Allâh ? 

Réponse : 

Pour la femme comme pour l’homme, il leur est obligatoire [Wâdjib] à tous deux de prêcher pour Allâh, avec le commandement du bien et en condamnant ce qui est mal. Les preuves provenant du Qor’ân et de la Sounnah sont générales à l’ensemble [des deux], en dehors de ce qui a été spécifié par les preuves. Les paroles des savants [Ahl al-‘Ilm] sont claires sur cela. Parmi les preuves du Qor’ân, il y a la Parole d’Allâh – Ta’âla :

 [1

« Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable »

 

Et : 

 [2

« Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Allâh. »

 

Et elles doivent appeler à Allâh avec un comportement légiféré [Adâb ach-Char’iyyah] comme ce qui est demandé aux hommes, et elles doivent liés à cela la patience [Sabr] et le désir d’obtenir la récompense divine [Ihtissâb], sur la base de ce que Allâh – Ta’âla – dit :

 [3]

« Et soyez endurants, car Allâh est avec les endurants. »

 

Et Allâh – Ta’âla – a dit de Luqmân le sage, lorsqu’il a dit à son fils :

 [4]

« O mon enfant, accomplis la Salat, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! »

 

Ensuite, qu’elle dirige sur elle un autre ordre, qui est la chasteté [et la pudicité], le voile [Hijâb] et les actions pieuses [‘Amal as-Sâlih], et qu’elle s’éloigne de l’exhibitionnisme [Tabaroudj] et de la mixité [Ikhtilât] avec les hommes qui est interdite. Et cela, afin que son prêche soit des paroles et des actes basés sur tout ce qu’Allâh lui a interdit. [5

Notes


[1] Coran, 9/71

[2] Coran, 3/110

[3] Coran, 8/46

[4] Coran, 31/17

[5] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, vol-7 p.328



Source :

http://www.manhajulhaqq.com

Publié dans Soeurs

Commenter cet article